Paintball et airsoft, quelles différences ?

Le paintball et l’airsoft sont deux loisirs de tir qui connaissent une grande popularité. Bien que ces deux activités présentent de nombreuses similitudes, elles ont des différences significatives. En particulier, le type d’équipement utilisé et les règles à suivre varient considérablement. Découvrez en détail les principales différences entre ces deux activités à sensations fortes afin que vous puissiez choisir celle qui vous convient.

L’histoire du paintball et de l’airsoft

Pour comprendre la différence entre le paintball et l’airsoft, il est important de connaître leur histoire. Le paintball est apparu dans les années 1980 aux États-Unis comme un jeu de simulation militaire. Ses créateurs ont inventé des marqueurs de pistolet à air comprimé qui tirent des billes de peinture colorée. Vers la fin des années 1980, le jeu fait son entrée en Grande-Bretagne. Au début des années 1990, il se répand en France et dans le reste de l’Europe.

L’airsoft s’est développé au Japon au cours des années 1970. Il a été créé pour fournir une alternative plus réaliste et moins dangereuse aux armes à feu réelles, qui sont strictement réglementées au Japon. Les joueurs utilisent des répliques d’armes à feu qui tirent des billes en plastique. En 1986, une société japonaise produit des répliques à spring. Il a fallu attendre 1991 pour que les premiers moteurs électriques voient le jour, c’est-à-dire les premières répliques électriques. Comme on peut le voir sur le site Paintball-connexion.com, il existe de nombreux équipements dédiés à la pratique du paintball et de l’airsoft.

paintball et airsoft

Comment les parties de paintball et d’airsoft se déroulent-elles ?

Le paintball et l’airsoft sont deux activités ludiques qui se déroulent de différentes manières. Pour une partie de paintball, les joueurs sont divisés en deux équipes, et chacun d’entre eux reçoit un équipement de jeu. Ensuite, un arbitre définit le scénario de la partie, qui peut inclure des objectifs à atteindre ou des règles spécifiques. Les joueurs se répartissent sur le terrain et le jeu commence selon le scénario choisi. Par exemple, il peut s’agir de prendre un drapeau ou de vaincre l’équipe adverse. Les joueurs doivent éviter les billes de peinture. Un joueur est automatiquement éliminé s’il est touché et doit quitter le terrain. Si tous les membres d’une équipe sont éliminés, l’autre équipe gagne et le jeu prend fin.

A lire aussi  Guide pour un baptême de plongée sous-marine réussi

Lors d’une partie d’airsoft, les joueurs se rassemblent sur un terrain. Les participants sont répartis en deux équipes et ont des objectifs à atteindre. Les scénarios courants sont la libération d’otages suite à une prise d’otages, l’escorte d’un membre VIP ou l’évacuation de blessés. Les règles varient en fonction des circonstances, mais, en général, les joueurs accumulent des points en touchant les adversaires avec des billes d’airsoft. Ensuite, l’équipe ayant le plus de points à la fin de la partie remporte la victoire.

L’équipement utilisé dans chaque jeu

L’équipement utilisé dans chaque type d’activité n’est pas le même. Le paintball se joue avec une arme appelée lanceur ou marqueur. Le lanceur est alimenté par un réservoir d’air comprimé qui délivre des billes de peinture à l’intérieur d’un canon. Le lanceur est équipé de :

  • bouchon de canon,
  • verrou de pontet,
  • bouteille de gaz ou air comprimé avec régulateur,
  • loader (réservoir de billes),
  • éventuellement un flexible mamba pour mettre la bouteille dans une veste ou un harmais.

Il possède d’autres accessoires tels que des lunettes de précision, une torche, un point-rouge, un laser et un lance-grenade. Les joueurs portent un masque pour protéger leurs yeux et leur visage. La protection du joueur est aussi constituée de coudières, de genouillères, de shorts rembourrés, de vêtements de protection, de gants, ainsi que d’un bouclier tactique. L’airsoft se joue avec une arme appelée réplique. Les répliques sont des copies exactes d’armes à feu.

Elles sont alimentées par un mécanisme de propulsion à gaz ou à ressort pour les armes de poing et avec des batteries électriques pour les répliques longues, qui tire des billes en plastique de 6 millimètres. Les joueurs portent également des masques de protection pour éviter toute blessure oculaire, des gants, des genouillères et une housse pour transporter la réplique. Les joueurs utilisent également des accessoires tels que des lance-grenades, des chargeurs supplémentaires, des vêtements spécialisés, des gilets tactiques. Par ailleurs, il y a les talkies-walkies, les casques et les oreillettes pour communiquer entre coéquipiers.

A lire aussi  Travaillez correctement vos projets avec du bois