Que faire pour bien entretenir son scooter ?

Lorsqu’on achète un moyen de déplacement comme un scooter, on entend bien en profiter pendant longtemps. Alors, un scooter pour tombe tout le temps en panne engendre bien des désagréments. Pour éviter cela, un bon entretien de l’engin s’impose. Dans cet article, nous vous montrons comment faire pour bien entretenir son scooter.

Le matériel pour bien entretenir son scooter

Avant de procéder au nettoyage et à l’entretien de votre scooter, il faut d’abord se munir du matériel et des outils adéquats. Alors voici ce dont vous aurez besoin :

• WD-40 (l’incontournable)

• Des gants et une brosse

• une éponge pour voiture

• un chiffon

• jet d’eau

• un produit nettoyant spécial de préférence en gel

• un lubrifiant pour filtre à air

• un seau d’eau

• un produit anti-rouille.

• un produit nettoyant pour chromes

• un produit protecteur pour plastiques

• un produit dégraissant

• un produit graissant

• un gonfleur pour pneus

• une jauge de pression (pneus)

• une jauge de profondeur (pneus)

Contrôler son scooter

Contrôler l’état de votre scooter est un exercice important, car cela vous permettra d’éviter de mauvaises surprises. Comme ça, vous vous assurerez que l’engin fonctionne bien avant de l’utiliser. Voici les éléments qu’il faudra régulièrement contrôler pour un pilotage dans de meilleures conditions :

L’éclairage : pour contrôler l’éclairage, il suffira de se placer en face d’un mur et de tester ensuite les différents feux du scooter. Si l’un d’entre eux est défaillant, il faudra immédiatement le remplacer. Aussi, il ne faut pas oublier de vérifier l’état des phares, s’ils sont fendus ou abîmés.

A lire aussi  Assurance Auto Innocenti : Trouver le meilleur contrat et les meilleures offres du marché

Les freins : pour assurer votre sécurité, le système de freinage doit être également passé en revue. À chaque 1000 kms, il faut procéder au contrôle de la plaquette de freins. Pour vérifier l’état de vos freins, démontez l’étrier pour vérifier l’épaisseur de la garniture des plaquettes. Celle-ci doit être de 2 mm au moins. Si vous entendez du bruit lorsque vous freinez, c’est que vos freins ont besoin de changement. Pour finir, il faut également vérifier le liquide des freins pour éviter les fuites.

Les pneumatiques : les pneus sont importants pour votre sécurité sur la route. Ici, il faudra contrôler deux aspects. D’abord l’usure et ensuite la pression. Les pneus doivent être en bon état et à la pression indiquée dans le manuel.

Le moteur : à ce niveau, il faut éviter le serrage du moteur. Pour cela, il faut régulièrement contrôler ses composants que sont les fluides et les filtres.

Le système d’allumage : ici, il faut contrôler la batterie et la bougie.

Le contrôle de la transmission : il faut vérifier l’état des courroies.

Le contrôle des joints : la présence d’huile indique un mauvais état des joints.

Le nettoyage du scooter

Il est important de savoir qu’il est interdit de faire le lavage de véhicules à eau à domicile. Alors, vous devez trouver une zone spéciale, à l’ombre. Aussi, il faut éviter de laver le scooter au jet haute pression. Privilégiez plutôt le lavage à froid (scooter et eau).

Pour nettoyer le scooter, servez-vous d’un seau, d’une brosse pour les jantes et d’une éponge pour le reste du corps du scooter. Après lavage, il faut maintenant rincer le scooter avec abondamment d’eau. Il ne faut surtout pas bâcler cette étape pour éviter l’accumulation des produits utilisés au niveau des recoins. Cela risquerait d’animer les pièces de l’engin.

A lire aussi  Une Croisière à Bord du Ponant dans les îles Grecques : Une Aventure Unique!

Pour finir, il faut maintenant procéder au séchage. Laissez d’abord l’eau s’égoutter et servez-vous ensuite d’un chiffon sec pour nettoyer le scooter.