Comment faire une baguette de sourcier ?

Les baguettes de sourcier sont des baguettes de divination dont certaines personnes font usage pour retrouver des objets, des sources d’eau ou encore des gisements métalliques. D’autres par contre, les utilisent pour communiquer avec les morts. Vous désirez en faire vous en fabriquer mais vous ne savez comment y parvenir. Découvrez ici les différentes méthodes de fabrication d’une baguette de sourcier.

Utiliser un bois fourchu

La première technique pour faire une baguette de sourcier est d’utiliser un bois fourchu. Vous pouvez à cet effet dénicher une branche fourchue en forme de Y. Peu importe sa provenance, veillez à ce que votre branche soit au moins longue de 30cm et que les fourches aient à peu près les mêmes dimensions. Des fourches disproportionnées pourraient déséquilibrer votre baguette de sourcier.

Si vous n’en trouvez pas par terre, vous pouvez trancher une branche sur un arbre. Mais soyez sûr qu’en prélevant cette branche, vous n’êtes pas en train de détruire cet arbre. Toutefois, si vous empruntez à un arbre une branche pour faire une baguette de sourcier, laissez-y un objet vous appartenant en échange. Par ailleurs, lorsque vous envisagez d’utiliser votre baguette de sourcier dans une zone donnée, recherchez votre branche fourchue aux environs.

En outre, plusieurs sourciers préfèrent utiliser des branches d’arbres particulières pour fabriquer leur baguette de sourcier. Il s’agit notamment des branches d’hamamélis, des boutures de saules ou de pêcher ou encore des branches de coudrier. Ces espèces sont en outre poreuses et très légères. Les sourciers estiment que les baguettes qui proviennent de ces arbres pourront mieux captiver les vapeurs issues des métaux ou des eaux souterraines afin de bien orienter la baguette.

A lire aussi  Quelles sont les fautes éliminatoires au permis de conduire ?

Après avoir trouvé votre branche fourchue, pensez à la décorer. Ceci est d’autant plus important lorsque vous souhaitez l’utiliser à maintes reprises ou l’offrir à une personne. Ainsi vous pouvez dessiner des motifs sur votre baguette à l’aide d’un couteau. Vous pouvez également la recouvrir avec des perles ou de la peinture. Une couverture avec du tissu rendrait votre baguette encore plus belle et confortable.

Utiliser une tige métallique pliée

Outre la branche fourchue, vous pouvez aussi vous servir d’une tige métallique pour faire une baguette de sourcier. Vous devez donc vous procurez une tige métallique d’une taille un peu proche de 50cm de longueur. Vous pouvez aussi utiliser une tige en acier ou en cuivre ou encore découper un cintre en fil de fer en deux parties égales. Mais si vous en avez la possibilité, utilisez un matériel qui ne se rouille pas. A l’aide d’une pince coupante, coupez ensuite votre tige métallique.

Aucune règle ne dit qu’elle doit obligatoirement faire 50cm, l’essentiel c’est d’avoir des tiges plus ou moins longues pour pouvoir les plier. Après la coupure de vos tiges, pliez-les en forme de L et formez un angle de 90°. Pour le faire, pliez à 13 cm environ du bout pour une tige de 50cm. De ce fait, vous obtenez une partie courte, le poignet que vous tiendrez en main, et une partie longue, qui sera votre guide.

Pour une bonne prise en main, il est important de faire des poignées à vos tiges métalliques. Vous pouvez donc utiliser le corps d’un stylo après avoir retiré la mine et le capuchon, en insérant les tiges dans deux corps de stylo vides différents. Il est également possible d’utiliser une cheville en bois trouée au milieu. Pour l’obtenir, il vous suffit de coller plusieurs bobines de fil ensemble. Pour finir, il est possible de faire usage de chiffon ou de morceau de tissu pour une bonne prise en main. Vous devez juste enrouler le tissu ou le chiffon autour de la partie courte des tiges. Veillez cependant à bien couvrir le bout pour ne pas vous blesser avec votre baguette de sourcier fabriquée.