Les secrets pour choisir la teinte parfaite de son anti-cerne

Le choix de la bonne teinte d’anti-cernes est essentiel pour garantir un regard frais et reposé. Il peut néanmoins s’avérer difficile de trouver la couleur idéale qui correspond à votre peau et camoufle efficacement vos cernes.

Cet article vous guide pas à pas dans le choix de la teinte de votre anti-cerne, en tenant compte de votre carnation, des caractéristiques de vos cernes et des conseils pour une application réussie.

Première étape : déterminer sa carnation

Dans un premier temps, il convient d’identifier votre carnation, c’est-à-dire la couleur de base de votre peau. Voici les différents types de carnations :

  • Peaux claires
  • Peaux intermédiaires
  • Peaux mates
  • Peaux foncées

Pour connaître votre carnation, observez la couleur de votre épiderme au niveau du contour des yeux et du visage en général. Vous pouvez également consulter un expert en maquillage ou utiliser un outil de diagnostic en ligne.

Deuxième étape : identifier le sous-ton de sa peau

Après avoir déterminé votre carnation, il est important d’identifier le sous-ton de votre peau. Le sous-ton peut être froid (rosé), chaud (doré) ou neutre. Pour cela, observez la couleur de vos veines au niveau du poignet :

  1. Si elles apparaissent bleues ou mauves, votre sous-ton est froid.
  2. Si elles sont vertes ou dorées, votre sous-ton est chaud.
  3. Si vous ne parvenez pas à déterminer la couleur de vos veines, votre sous-ton est probablement neutre.

Troisième étape : choisir la teinte d’anti-cernes adaptée

Une fois que vous avez identifié votre carnation et votre sous-ton de peau, il est temps de choisir la teinte de votre anti-cerne. Voici quelques conseils pour vous aider :

  • En règle générale, optez pour un anti-cernes qui soit un demi-ton plus clair que votre fond de teint. Cela permettra d’illuminer le contour des yeux sans créer de contraste trop marqué avec le reste du visage.
  • Pour les cernes bleutés, privilégiez un anticernes rosé afin de neutraliser les nuances froides.
  • Pour les cernes violacés, choisissez un anticernes jaune pour atténuer la couleur sombre.
  • Pour les cernes marron, optez pour un anticernes orangé pour réchauffer et équilibrer le regard.
A lire aussi  Comment appliquer de l'encre à lèvres ?

Quelques exemples de teintes selon les carnations et les types de cernes :

  • Peaux claires à cernes bleutés : anti-cernes rosé
  • Peaux intermédiaires à cernes violacés : anti-cernes jaune
  • Peaux mates à cernes marron : anti-cernes orangé
  • Peaux foncées à cernes noirs : anti-cernes rougeâtre

Quatrième étape : appliquer son anti-cernes avec le bon geste

Une fois la teinte de votre anti-cerne choisie, il est important d’adopter les bons gestes pour l’appliquer. Voici quelques conseils :

  • Appliquez une petite quantité d’anti-cernes sur le coin interne de l’œil, puis tapotez délicatement avec votre doigt ou un pinceau spécifique jusqu’à obtenir une couvrance homogène.
  • Estompez l’anti-cernes en le faisant glisser vers l’extérieur de l’œil, en suivant le contour naturel de vos cernes.
  • N’hésitez pas à superposer plusieurs couches si nécessaire, mais veillez à bien estomper chaque couche pour éviter un effet « plâtré ».

En résumé

Pour bien choisir la teinte de son anti-cerne, il est indispensable de tenir compte de sa carnation et de son sous-ton de peau, ainsi que des caractéristiques de ses cernes.

N’hésitez pas à tester différentes teintes et textures pour trouver celle qui vous convient le mieux, et à demander conseil auprès d’un expert en maquillage si besoin. Enfin, une application soignée et adaptée contribuera à un rendu naturel et harmonieux, mettant en valeur votre regard.