Grenade : le fruit no-tox

(…) Si les soleils par vous subis,
Ô grenades entre-bâillées,
Vous ont fait d’orgueil travaillées
Craquer les cloisons de rubis

Paul Valéry

 

Cultivée depuis des siècles, la grenade « Anare » est un fruit mythique en Iran. Un fruit signature. Sacré, dans toutes les mythologies, religions. Pendant la nuit Shab-e Yalda, la plus longue nuit de l’année au moment du solstice d’hiver, ses grains sont disposés sur une table, symbolisant  le cycle de la vie.  S’il est depuis toujours synonyme de fertilité, de puissance et de vie, c’est aussi le fruit du mieux-vivre dans les sociétés occidentales. On surévalue ses vertus antioxydantes au vin rouge, ses arilles étant pleines de  vitamines C et B, de potassium, en acide folique et en fer. Des éléments prévenant le vieillissement, préservant des maladies cardio-vasculaires comme il réduirait l’apparition et la vitesse des cancers de la prostate comme du sein. A consommer de septembre à février fraîche, et à déguster tout au long de l’année pressé.

La marque de référence :  VAIA, dont les jus de grenade, tout droit venus d’Iran, sont disponible en ligne, à partir de 6€