Art : Mitra Tabrizian à la 56ème Biennale de Venise

logo

56th Venice Biennale

Cette année le Pavillon Iran « The Great Game » de la 56ème Biennale de Venise expose 40 artistes iraniens dont la photographe et réalisatrice de films courts : Mitra Tabrizian que nous choisissons de vous présenter aujourd’hui. Tabrizian est née en Iran, elle vit à Londres et ses oeuvres sont exposées à New York, Milan et Londres.

j03

Mitra Tabrizian from the Serie The Perfect Crime (2003-2004)

Son travail subtil de dénonciation social et politique est tout à fait séduisant. Elle ne dénonce jamais frontalement, violemment. Non. Elle prend le temps de la douceur et de l’esthétisme soigné pour nous raconter des histoires humaines, de sociétés complexes où l’individu est peu ou mal respecté. Ses photos sont d’abord belles et abordables (au sens artistique). Ensuite, elles dénoncent, elles militent passivement pour des causes comme la solitude, la difficulté de vivre en salarié d’une entreprise, ou encore l’éloignement. Ses oeuvres ne sont ni prétentieuses ni torturées. Un univers épuré, une lumière parfaite et des gens au coeur de son travail adoucissent la dénonciation de l’artiste. Mitra Tabrizian a « l’art élégant » de l’engagement. Nous vous recommandons de visiter son site ici.

Voici quelques unes de ses photos :

 

Le Pavillon Iran est à la Biennale de Venise jusqu’au 22 Novembre 2015 à : Calle San Giovanni 1074/b, Cannaregio, Venice